Énergies

maîtrisées

Mixéner maîtrise et valorise les énergies renouvelables locales.

Elle accompagne ses clients dans leurs projets de réalisation d’infrastructures énergétiques innovantes utilisant des énergies comme la géothermie, la chaleur fatale issue des effluents et de l’incinération des déchets, le bois-énergie ou encore le froid renouvelable.

Géothermie

La géothermie recouvre l’ensemble des techniques qui permettent de récupérer la chaleur naturellement présente dans le sous-sol terrestre.

La « géothermie profonde » couvre généralement la géothermie destinée à l’alimentation de réseaux de chaleur (géothermie à usage direct) et celle visant la production d’électricité.

Elle implique la réalisation de forages, d’un à plusieurs kilomètres de profondeur, par lesquels les eaux ou vapeurs chaudes sont extraites puis valorisées en surface et le plus souvent réinjectées dans le sous-sol par le biais d’un second forage.

En partenariat avec la société Gaz de Bordeaux, Mixéner conçoit et exploite des réseaux de chaleur et de froid sur géothermie profonde.

Réalisations
Centrale géothermique de la Cité du Vin

Centrale géothermique de la Cité du Vin

Mixéner conçoit et exploite la centrale de production thermique et frigorifique de la Cité du Vin de Bordeaux. La Cité du Vin profite d’un système exclusif de production de calories d’origine géothermique. La situation géographique en bordure de Garonne permet d’exploiter la nappe alluviale de la rivière.

Récupération chaleur déchets

Mixéner conçoit un réseau de chaleur utilisant une ressource renouvelable, propre et locale provenant du traitement des déchets ménagers.

La chaleur fatale est la chaleur qui est produite par un processus dont l’objet n’est pas la production de cette chaleur. C’est par exemple la chaleur rejetée lors de l’incinération des déchets, processus dont l’objet principal est la destruction des déchets et non la production d’énergie.

Un réseau de chaleur est ainsi un excellent moyen de valoriser la chaleur fatale. Raccordée à ce type de réseau, une unité de valorisation énergétique (UVE) peut chauffer un foyer à partir des déchets de sept autres.

L’Unité d’Incinération des Ordures Ménagères (IUOM) de Bègles est le centre de traitement et de valorisation des déchets de la Métropole. Deux canalisations en acier sur-isolées acheminent une eau entre 70 et 100°C de l’IUOM jusqu’aux sous-stations situées en pieds d’immeubles.

Le réseau de chaleur de Saint-Jean Belcier est ainsi alimenté à 90% par l’usine d’incinération des déchets de Bègles.

Réalisations

Récupération chaleur eaux usées

La chaleur fatale est la chaleur générée par un procédé qui n’en constitue pas la finalité première et qui n’est pas récupérée. On utilise également le terme de chaleur de récupération pour désigner la chaleur fatale (ou aussi perdue).

La récupération de cette chaleur, et donc de cette énergie, peut se faire sur le réseau général des eaux usées.
Cette solution écologique et durable, mise en œuvre par Mixéner, est issue de la récupération des calories contenues dans les effluents en provenance de la station d’épuration Louis Fargue à Bordeaux.

Mixéner utilise ainsi une énergie renouvelable nouvelle pour alimenter son réseau de chaleur.

Une plateforme effluents, installée Cours du Raccordement, à proximité immédiate de la station de traitement des eaux usées Louis Fargue est destinée à récupérer la chaleur résiduelle des effluents.

Cette chaleur est ensuite distribuée par l’intermédiaire d’un réseau de canalisations et de pompes à chaleur situées en pied des bâtiments.

Les calories récupérées dans les effluents de la station d’épuration Louis Fargue constituent une source d’énergie :

  • présente dans le périmètre du quartier,
  • abondante et disponible dans la durée (du fait de la densification urbaine),
  • mise à disposition par Bordeaux Métropole, chargée de la gestion de l’assainissement pour l’ensemble des communes.
Réalisations

Biomasse

Mixéner a développé une réelle expertise dans la valorisation de la ressource bois-énergie (ou biomasse) en liaison avec la conception et la réalisation de réseaux de chaleur urbains tels que celui des Bassins à Flot de Bordeaux.

Le bois est une source d’énergie renouvelable et neutre du point de vue de l’augmentation de l’effet de serre.
En effet, le gaz carbonique produit par la combustion du bois est absorbé lors de la croissance des arbres.

Pour Mixéner, il est primordial que le bois utilisé afin d’alimenter les chaudières des réseaux de chaleur urbains provienne de forêts gérées durablement, situées dans un rayon de 150 kilomètres autour de Bordeaux.

Mixéner veille également à la mise en application d’un processus de combustion vertueux.

Les poussières et fumées sont traitées, la cheminée de la chaufferie rejette essentiellement de la vapeur d’eau et du CO2 et les cendres évacuées hors de la chaufferie sont valorisées (en matière fertilisante ou en matière première pour l’industrie).

Réalisations

Froid renouvelable

Mixéner conçoit, exploite et supervise différents systèmes de production de froid renouvelable.

  • A partir de la chaleur fatale issue de la récupération des calories contenues dans les effluents :

Réseau de chaleur des Bassins à Flot, quartier Chartrons

L’eau tempérée (entre 12 et 25°C), produite par échange au niveau de la plateforme de récupération située à proximité immédiate de la station de traitement des eaux usées Louis Fargue, est acheminée vers chaque bâtiment alimenté par le réseau.

Cette eau tempérée permet la production d’eau chaude ou d’eau glacée par l’intermédiaire de sous-stations situées en pieds d’immeubles. Dans les bâtiments qui en font la demande, une pompe à chaleur réversible assure le rafraîchissement et la production d’eau chaude (avec possibilité de production de chaud et froid simultanés).

  • A partir de la ressource géothermique superficielle peu profonde :

Cité du Vin et Cité municipale de Bordeaux

L’utilisation de la géothermie de surface permet d’alimenter en froid renouvelable la Cité du Vin et la Cité municipale de Bordeaux.

Mixéner y conçoit, exploite et supervise ces centrales de production thermique, frigorifique et multi-énergies. Plusieurs forages sur la nappe alluviale permettent de puiser l’eau nécessaire aux besoins en rafraîchissement du bâtiment. Cette eau alimente des pompes à chaleur présentes dans les sous-stations. Ces centrales assurent une optimisation des équipements techniques et des coûts.

  • A partir de machines à absorption alimentées par de l’eau chaude d’origine renouvelable :

Réseau de chaleur de Saint-Jean Belcier, périmètre de la DSP

Mixéner propose l’étude, la réalisation, le financement et l’exploitation d’unités de production de froid décentralisées en sous-station sur le périmètre de la Délégation de Service Public Saint-Jean Belcier.

Cette solution de production de froid à l’échelle d’un îlot s’appuie sur la valorisation de la chaleur fatale produite par l’usine d’incinération des déchets de Bègles et distribuée par le réseau de chaleur Saint-Jean Belcier. En effet, la puissance disponible sur le réseau de chaleur est supérieure aux seuls besoins de production d’eau chaude sanitaire en saison estivale. La chaleur fatale disponible peut donc être utilisée l’été par des machines à absorption pour produire l’eau glacée nécessaire à la climatisation de bâtiments. Cette utilisation innovante assure à la fois une optimisation de la charge du réseau et une valorisation de l’énergie thermique fatale, ce qui permet d’atteindre des taux d’EnR supérieurs à 70% en production de froid.

Mixéner se charge du fonctionnement global de la production d’eau glacée (permettant en particulier une production en base avec les machines à absorption et éventuellement un appoint avec des équipements complémentaires : groupes froid électriques, stockage de glace…). Plusieurs systèmes de refroidissement, couplés aux machines à absorption, peuvent être mis en œuvre selon le type de projet : sur nappe ou sonde géothermique, par dry-cooler ou par refroidisseur adiabatique. Mixéner prend également en charge la maintenance des installations ainsi que la vente de frigories au bâtiment via un contrat de fourniture. Ce prix de vente comprend une part du coût d’installation ainsi que les coûts de maintenance et de conduite.

Réalisations
Centrale géothermique de la Cité du Vin

Centrale géothermique de la Cité du Vin

Mixéner conçoit et exploite la centrale de production thermique et frigorifique de la Cité du Vin de Bordeaux. La Cité du Vin profite d’un système exclusif de production de calories d’origine géothermique. La situation géographique en bordure de Garonne permet d’exploiter la nappe alluviale de la rivière.

L'énergie visionnaire

Mixéner - Énergie des Bassins - Énergie des Quartiers